L’ÉLCV et le RRDS Canada s'associent pour faciliter le couplage de données

Wednesday, Février 10, 2021

Aujourd’hui, le Réseau de recherche sur les données de santé du Canada (RRDS Canada) et l’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV) ont annoncé un nouveau partenariat visant à faciliter le couplage des données de la cohorte ÉLCV avec celles des centres de données provinciaux.

Ce partenariat a pour objectif de simplifier les demandes de couplage de données par l’intermédiaire du Guichet de soutien à l’accès aux données du RRDS Canada, et de permettre l’élaboration de processus et méthodologies d’accès aux données cohérents entre les provinces et les territoires.

Le Guichet de soutien à l’accès aux données est un service centralisé grâce auquel les chercheurs peuvent obtenir des conseils sur la conception et l’élaboration d’études, et demander accès aux données provenant de différentes sources gouvernementales. Grâce à ce nouveau partenariat, les chercheurs pourront soumettre un seul formulaire de demande pour accéder aux données de multiples provinces ayant été couplées aux données de l’ÉLCV.

L’ÉLCV est la plus vaste plateforme de recherche sur le vieillissement au Canada. Les 50 000 participants recrutés par l’étude seront suivis pour une période de 20 ans. L’ÉLCV permet aux chercheurs de répondre à des questions cruciales sur les habitudes de vie, ainsi que les facteurs biologiques, médicaux, psychologiques, sociaux et économiques liés au vieillissement, et sur les incapacités et les maladies. Les participants de l’ÉLCV prennent part à des entrevues au téléphone ou en personne. Environ 30 000 participants se prêtent également à des examens physiques, en plus de fournir des échantillons de sang et d’urine. Plus de 90 % des participants ont accepté que les données recueillies par l’ÉLCV soient couplées à celles des banques de données de santé provinciales.

En permettant aux chercheurs de coupler les données longitudinales avec celles recueillies sur l’utilisation des services de santé et l’état de santé par les banques de données provinciales, nous pouvons obtenir plus d’information sur les facteurs influençant la santé au cours du vieillissement.

Grâce à ce partenariat, le RRDS Canada et l’ÉLCV enrichiront la recherche en santé et contribueront à la création d’études novatrices visant à mieux comprendre les besoins de santé des individus au cours de leur vie, et à trouver des solutions aux défis pressants en matière de soins de santé et de services sociaux à la population vieillissante.

« Le RRDS Canada s’engage à diversifier le type de données disponibles pour les chercheurs. Le couplage du vaste éventail de données longitudinales de l’ÉLCV avec les données d’utilisation des services de santé recueillies en continu ouvre la porte à une multitude de possibilités de recherche », affirme la Dre Kimberlyn McGrail, directrice scientifique de RRDS Canada. « Nous sommes heureux de travailler avec nos collègues de l’ÉLCV pour rendre ces ressources disponibles. »

« Le couplage des données de l’ÉLCV avec celles des banques de données de santé provinciales permettra aux chercheurs d’effectuer des comparaisons entre populations pour renseigner les futures pratiques et politiques de soins de santé. Notre partenariat avec le RRDS Canada créera des possibilités de recherche sans précédent et, à long terme, contribuera à une meilleure santé pour tous les Canadiens », a déclaré le Dr Parminder Raina, professeur au Département des méthodes, des données et des impacts de la recherche en santé de l’Université McMaster et chercheur principal de l’ÉLCV.

Les chercheurs qui souhaitent accéder aux données couplées de l’ÉLCV par le biais du Guichet de soutien à l’accès aux données sont invités à contacter dash@hdrn.ca afin d’être informés des nouvelles données rendues disponibles.