Avez-vous participé seulement à une entrevue téléphonique?

Les participants qui participent seulement à une entrevue téléphonique font partie de la cohorte de « surveillance ». Ce groupe est composé d’individus des dix provinces que l’ÉLCV suivra pendant vingt ans. La première collecte de données complète a été menée entre le début de 2012 et mi-2014. Nous contactons actuellement les participants pour la première ronde de suivi, qui a débuté en décembre 2015 et qui continuera jusqu’en 2018.

Voici ce que les participants auront à faire lors du premier suivi :

  • Comme vous avez consenti à participer à cette étude pendant vingt ans, un intervieweur de l’ÉLCV vous contactera pour fixer un rendez-vous pour faire l’entrevue à un moment qui vous convient. La plupart des questions de l’entrevue sont les mêmes qui vous ont été posées lors de votre première entrevue.
  • L’entrevue du premier suivi comprend quelques nouvelles questions pour s’assurer de recueillir les données les plus complètes sur votre santé physique, médicale et émotionnelle, ainsi que sur vos habitudes de vie et les aspects sociaux et économiques de votre vie.
  • Il est possible que nous vous demandions également de fournir à l’ÉLCV un formulaire pour nommer un représentant et un répondant. Ceci permettra à une personne désignée de répondre aux questions sur votre santé si vous n’êtes plus en mesure de faire l’entrevue seul, maintenant ou à l’avenir.
  • Si vous avez déjà accepté de nous donner votre numéro d’assurance maladie, mais que vous ne l’avez toujours pas fourni à l’ÉLCV, nous vous demanderons ce numéro. Le numéro d’assurance maladie permet aux chercheurs de faire le lien entre les renseignements que vous donnez à l’ÉLCV et les bases de données de santé ou autres bases de données appartenant à des institutions publiques (par exemple, le ministère de la Santé de chaque province conserve des bases de données contenant des informations sur vos visites chez les médecins, vos hospitalisations, les médicaments qu’on vous a prescrits, ainsi que les causes de décès). Votre décision de nous faire part de votre numéro d’assurance maladie est volontaire et n’affectera pas votre participation à l’étude.
  • Environ 18 mois plus tard, un intervieweur de l’ÉLCV vous appellera afin de vous poser quelques questions supplémentaires pour confirmer votre adresse, votre numéro de téléphone et les noms des d’autres personnes-ressources. 

Regardez notre vidéo pour en savoir plus les entrevues à domicile.